Makron SWIM – AQUILA: Améliorer la planification des vols en partageant les informations à l’échelle mondiale

Un certain nombre d’aspects, tels que les conditions météorologiques, peuvent changer ce qui a été calculé pour un plan de vol. Par conséquent, la prise de décisions tactiques qui diminuent au maximum l’impact sur la planification dépend des informations détaillées, précises et fiables au bon moment, et seul un outil capable d’échanger des informations entre les frontières peut prendre en charge ce processus.

Par conséquent, comme réponse à une demande de la Force de l’Air Brésilienne (FAB) et suivant les standards internationaux d’Eurocontrol, Atech a créé Makron SWIM – AQUILA, une Plateforme de Partage d’Informations sur l’Espace Aérien (PCICEA).

Tenant compte également des définitions et des protocoles de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) en ce qui concerne l’interopérabilité des systèmes de contrôle de trafic aérien dans le monde, AQUILA se distingue par permettre l’échange en temps réel des données de plan de vol, d’informations aéronautiques et météorologiques entre les pays, selon les standards internationaux les plus modernes.

Il existe actuellement près de 25 000 vols entre le Brésil et l’Europe, selon l’Annuaire du transport aérien de l’ANAC (Agence Nationale de l’Aviation Civile). Au Brésil, l’outil AQUILA facilite la prise de décision par les organismes de gestion du trafic aérien, minimisant les impacts négatifs sur les performances et la planification des vols en fournissant, à l’avance, des données de navigation de tous les déplacements entre notre pays et le continent européen.

Gestion centralisée et partage de données du décollage à l’atterrissage

Souvent, le temps nécessaire à la prise de décision concernant la navigation et l’atterrissage d’un avion arrivant en dehors de l’heure estimée de son plan de vol est réduit. Les capacités de SWIM assurent une gestion centralisée et en temps réel, donnant aux agences de contrôle les données dont elles ont besoin pour décider tactiquement quels actions doivent être prises, offrant plus de sécurité pour les vols et réduisant les impacts pour l’utilisateur.

  • Partage des données avec d’autres pays en temps réel sur le modèle SWIM
  • Planifier les actions en fonction des informations de vol avant d’entrer dans l’espace aérien de cette région de contrôle
  • Empêcher les impacts sur l’espace aérien pour chaque nouvel avion venant d’un autre pays
  • Mieux utiliser la capacité de l’infrastructure de l’espace aérien en fonction de la demande

Téléchargez les matériaux disponibles